Maintenant que monsieur Gratouilles était reparti travailler, rester avec un crapaud et l'entendre croasser toute la journée énervait passablement madame Gratouilles. Elle voulait retrouver son petit prince. Celui qu'elle gardait amoureusement dans ses bras en lui faisant de petits bisous sur son crâne si doux et si chaud. Le sort était puissant, elle avait essayé les potions de désenchantement, les incantations, les chansons d'Anne Sylvestre, … le prince restait batracien. C'est alors qu'elle reçut un mail d'une gentille fée qui lui proposait son aide.
"J'ai bien essayé les baisers…" pleurnicha la mère
"Malheureuse! Tu n'as donc pas lu Freud?" répondit la fée affolée. "Non, ce qu'il te faut c'est un peu de chaleur, ce crapaud est vert de froid c'est évident!" et d'un coup de baguette chronopostienne elle fit apparaître une magnifique couverture aubergine.
La mère admira l'ouvrage, elle aurait bien voulu conserver le précieux cadeau pour elle mais n'écoutant que sa générosité maternelle elle déposa la baby blanket sur le ventre de son fils. Aussitôt il redevint rosé comme un petit porcelet.
"Croâââaaaaa!" dit-il de satisfaction.

IMG_0279