Madame Gratouilles déprime, rumine… Mais elle réalise bientôt que la meilleure défense contre les sarcasmes de monsieur Gratouilles c'est encore l'attaque! Elle décide donc de  lui déclarer la guerre. Elle réunie ses généraux pour élaborer un plan.

Plan A :
Attendre qu'il parte le matin travailler et lui jeter, du haut des six étages, la machine à coudre sur la tête
Inconvénients : comme il accompagne la crevette à la crèche madame Gratouilles pourrait rater sa cible, il faudrait aussi envoyer la Brother en réparation pour plusieurs semaines.

Plan B :
Se cacher sous la table du salon avec un arc et des flèches aiguilles à tricoter.
Inconvénients : Monsieur Gratouilles ne rentre pas toujours très tôt et madame Gratouilles risquerait d'attendre longtemps dans une position pas très confortable vu son état. D'autre part, le motard a un blouson épais et un casque et les aiguilles en bambou pourraient se casser.

Plan C :
Quand les armes ne fonctionnent pas, utiliser la bonne vieille poupée vaudou et lui planter toutes les aiguilles donc on dispose.
Inconvénients : Madame Gratouilles ne connaît pas les incantations adéquates…

Il ne restait alors que le plan japonais à Madame Gratouilles. Il fallait bien évidemment le déchiffrer avant de lancer l'offensive puis aller acheter des munitions chez Moline au pied de la butte. Tout était enfin près. La boîte de boutons avait été renversée sur le parquet et quand monsieur Gratouilles rentra ce soir là, il glissa et s'étala de tout son long sur le sol. Madame Gratouilles, toute peinturlurée de craie à tissu bleue se jeta sur lui en hurlant et lui ligota solidement les mains à l'aide de sa baby alpaga  préférée puis le fit rouler jusqu'au canapé. Le tricot du krill attendra, se dit-elle… La torture pouvait enfin commencer. Elle l'obligea à lire tous les livres japonais donc elle disposait, puis elle sortit les tissus. Monsieur Gratouilles, terrorisé, hésitait à donner son avis.
- "C'est toi qui sais", dit-il d'une voix affaiblit.
- "NON!" cria madame Gratouilles, "Maintenant TU dois choisir !"
Tremblant, il se décida enfin pour un tissu.
Madame Gratouilles se précipita sur ses ciseaux et commença son ouvrage.
La nuit était bien entamée quand elle pointa la lampe en direction du visage endormi de monsieur Gratouilles.
- "Réveille toi! Réveille toi!" lui ordonna-t-elle,  "J'ai fini! Alors tu en penses quoi?"
- "Hein? Quoi? Mais je ne vois rien, j'ai la lampe dans les yeux!"
- "Ah oui désolée… mais dans les films, c'est comme ça qu'ils font… Alors tu en penses quoi?"
- "C'est pas mal…"
- "C'EST PAS MAL??!!! C'EST TRÈS BIEN OUI!"
- "Heu oui oui c'est TRÈS bien! On peut aller dormir? Il est quatre heures du matin, je suis crevé moi."

Madame Gratouilles lui coupa ses liens, elle avait retrouvé le sourire, "demain j'en refais une autre" se dit-elle…

Image_4
Adult couture dress and smock blouse / modèle 21