Madame Gratouilles a un mariage dans 15 jours mais n'a rien à se mettre. Madame Gratouilles se dit que c'est le moment idéal pour se mettre à se faire ses propres vêtements. Elle farfouille dans ses piles de tissus et déniche une popeline de coton et un bout de Liberty. Elle ouvre son nouveau livre japonais et se met à l'ouvrage. Le modèle est vraiment très large, le tissu brille aussi un peu mais madame Gratouilles se dit que ce n'est pas très grave et que ça passera comme ça. Le soir madame Gratouilles porte fièrement sa première réalisation quand monsieur Gratouilles ouvre la porte.
"- Alors tu en penses quoi?"
Monsieur Gratouilles ne répond pas tout de suite mais commence à chanter.
"Oh happy days, oh happy days!" et le voilà qui frappe dans ses mains sur le tempo de la chanson, puis les lève frénétiquement vers le ciel. Enfin il s'arrête et se retourne en disant :
"- Sympa ta toge, tu vas chanter du gospel?"
Madame Gratouilles essaie d'expliquer la beauté du Liberty, que le tissu est assorti… rien n'y fait. Monsieur Gratouilles ricane, glousse, appelle même un copain pour lui raconter toute l'histoire, ils se remettent alors à chanter en cœur : "Oh happy days, oh happy days!"…

Image_2