Ce matin là, allongée dans son lit, madame Gratouilles ne dormait pas. Elle écoutait attentivement les bruits de la campagne. Elle attendait de les entendre sonner pour aller réveiller sa fille et descendre dans le petit jardin. Aujourd'hui, elle savait qu'elle allait avoir, elle aussi, une surprise cachée dans les fleurs puisque c'était son anniversaire. Elle s'était mise à rêver aux divers cadeaux qu'elle pourrait avoir quand un cri atroce retentit à l'extérieur de la maison. Une cloche venait probablement de lâcher un énorme paquet sur la tête d'une poule d'eau, l'assommant à moitié. La bête, affolée, avait plongé dans l'étang. Madame Gratouilles sauta de son lit. Dans la chambre à côté, la crevette hurlait déjà : "On va chercher le zœuf papa?"

"Décidément cette petite n'est qu'une ingrate" se dit sa mère. Elles descendirent main dans la main l'escalier et ouvrirent la porte du jardin. De petites taches multicolores jonchaient le sol égayant les plantes affaiblies par l'hiver.

"C'est pour moi?" demanda timidement la crevette n'osant pas plonger sa petite main dans les herbes hautes. "Oui, tout est pour toi" répondirent ses parents. Madame Gratouilles cherchait elle aussi du regard où pouvait se trouver son cadeau. Quand soudain, elle aperçut dans les jonquilles un œuf pas comme les autres. Elle sourit. "Il est à moi pour l'instant celui-là" se dit elle.

Elle alla le ramasser soigneusement. Elle ne le déballerait pas tout de suite, il fallait qu'elle attende encore un peu.

Image_8